top of page

Sublimer la douleur et honorer nos défunts par l'écriture

Dernière mise à jour : 10 janv.

Tous les mois, la publication d'un texte écrit par une personne qui participe aux groupes de parole ou à l'atelier d'écriture du souvenir. Espaces de parole et d'écriture mis en place par l'association Les Choses de la vie.




Lucie Grall

Juin 2023


Gardiennes de la mémoire


Toujours debout

Malgré le poids de l'absence

Toujours debout

Brisant les silences

A l'affût de signes, une trace de présence

Plumes blanches

Sur le chemin noir de leur vie

Etoile filante

A l'horizon de leurs nuits

Rouge-gorge, murmure, songes, souffle...

Et si c'était Elle ? Et si c'était Lui ?

L'enfant trop tôt parti


Les mères brisées vont et viennent aux souvenirs

Comme elles respirent :

Mécaniquement

Elles fouillent la mémoire

Recomposent le passé

Et la fraîcheur des joies ensevelies

Est une bouffée d'air pur

Que vient heurter

Le terrible souvenir

Du dernier été

L'ultime souffle

La mort annoncée


Les mères brisées vont et viennent aux photos

Soigneusement encadrées

Dépoussiérées

Caressent les contours du visage aimé

Ponctuent le rituel d'un baiser

D'un « bonjour », d'un « bonsoir »

Mais jamais d'un adieu

Elles érigent un autel

Où vient se poser l'ange

Nid tissé de la mémoire

Duvet d'enfance, brins de souvenirs

Elles habillent leur tristesse

Déguisent leur détresse

De bouquets de couleurs

Et veillent à changer l'eau des fleurs

Pour que ne meure l'amour

Et que batte leur coeur

Elles s'entêtent à donner

à leur mélancolie

Un arrière-goût de bonheur


Les mères brisées vont et viennent dans la vie

Avec une obsession :

L'oubli




Atelier d'écriture du souvenir et groupes de parole pour les parents et les conjoints en deuil




bottom of page